Apprendre les échecs   


retour à l'index    page suivante   

Règles du jeu des échecs


L'échiquier

L’échiquier est composé de 64 cases, moitié blanches et moitié noires. Les lignes horizontales s’appelent les colonnes, les lignes verticales sont les rangées et les traverses sont les diagonales.

La case en bas à droite de l’échiquier doit être blanche.

Les pièces

Les pièces du jeu d'échecs sont blanches ou noires. Il y a 8 pions blancs et 8 pions noirs, deux cavaliers, deux fous et deux tours de chaque couleur, et enfin une dame et un roi blanc et noir.

Vous voyez sur cette page les notations conventionnelles des pays francophones (voir le chapitre sur la notation des coups aux échecs)

échecs roiRoi : R * échecs dameDame : D
échecs tourTour : T échecs fouFou : F
échecs cavalierCavalier : C échecs pionPion : P


Quelle est la force relative de ces pièces?

La force d'un pion est arbitrairement fixée à un point. Les fous et les cavaliers sont des pièces mineures, et valent en moyenne 3 points 1/4. Les tours et les dames sont des pièces lourdes, une tour vaut 5 points et une dame, la plus puissante des pièces, en vaut 10.


En fin de partie, il vaut mieux posséder les deux fous plutôt qu'un fou et un cavalier...
Les fous sont synergiques. Posséder une paire de fou concède un avantage tactique évident.


La valeur du roi, qui est la pièce la plus précieuse mais pas la plus puissante, est infinie, car le perdre signifie perdre la partie.
Le roi est une pièce précieuse à protéger, qui se révèle puissante en fin de partie.



Qu'est ce que c'est que cette histoire de points?

Cette cotation des pièces sert uniquement à avoir une idée du joueur qui a l'avantage par rapport à l'autre en terme de "matériel", c'est à dire de pièces disponibles qui n'ont pas encore été "mangées" par une pièce du camp adverse. A noter tout de même que le joueur qui a l'avantage matériel est certe avantagé, mais n'a pas du tout l'assurance de gagner la partie!




Disposition des pièces sur l'échiquier

Au début de la partie, les deux premières rangées de chacun des camps (les blancs et les noirs) sont occupée par les pièces du jeu d'échecs.
La première rangée de chaque camps est occupée par les pièces lourdes et les pièces mineures, tandis que la deuxième rangée est occupée par les pions. Remarquez que les pièces de chaque camps sont placées face à face, la dame noire en face de la dame blanche, le roi noir en face du roi blanc..

La dame blanche est sur une case blanche et la dame noire est sur une case noire.
regles des echecs


Déroulement du jeu aux échecs

Les régles du jeu des échecs sont simples. Chaque joueur joue chacun à son tour, un coup à la fois, en faisant bouger la pièce qu'il désire. Ce sont toujours les blancs qui jouent en premier, ce qui leur donne un avantage. D'ailleurs, la couleur des joueurs est tirée au sort au début d'une partie, et les joueurs changent de camp à la revanche.

On dit qu'un joueur a le trait quand c'est à son tour de jouer, et il est alors obligé de jouer. Si il ne peut bouger aucune pièce, alors la partie est nulle: c'est le pat. Il arrive que la partie soit pat alors qu'un joueur n'avait aucune chance de gagner la partie!


Le pat est dû à une faute d'inattention d'un des deux joueurs. Il peut aussi être recherché par un joueur en situation d'infériorité

Chaque pièce peut être "mangée" par n'importe quelle autre pièce. Un pion peut manger une dame par exemple! Le roi par contre ne peut pas être mangé, mais seulement être mis en situation d'échec, ou de mat.


Quoi? c'est quoi l'échec au roi? et le mat?

Si une ou plusieurs pièces menacent de manger le roi au coup suivant, le roi est en situation d'échec. Le joueur concerné doit alors obligatoirement bouger son roi ou interposer une de ses pièces entre son roi et la pièce menacante pour se défaire de cette situation d'échec au roi. En cas d'impossibilité de parer à l'échec, le roi est mat, et la partie est perdue. Le joueur gagant prononce alors le fameux "échec et mat!".

Retour en haut de la page